Lire le texte
Expositions

Carolee, at home, Juin 2016

Texte présenté dans l’exposition:
I Would’ve Done Everything For You… / – Gimme More!
The Plug, London, United Kingdom
curated by Cédric Fauq


Alfredo Aceto, Nils Alix Tabeling, Bianca Bondi, Gillian Brett, Pierre Buttin, Justin Fitzpatrick, Marguerite Humeau, Saaya Kamita, Lito Kattou, Sean Lavelle, Valentin Lewandowski, Paul Maheke, Lindsey Mendick, Lotte Meret, Florian Mermin, Laura Porter, Paloma Proudfoot, Raju Rage, Grażyna Roguski, Adam Saad, Marie Toseland with text interventions by Georgia René-Worms and Zach Soudan
A weekend in May 27 – 28, 2016

X
Carolee, at home, Juin 2016

EN

In the flat I listen to a beach story
It tells a thing heard since childhood
a story now common
The kind of words which make you believe this will be love

1:52

A beach story blended with sand and water
in a shell, the sails of a boat
swaying on the edge of the sun
taking away, who knows, our illusions born out of the day before
too often, I’ve been wrecked at sea for not having been able to say
when I should have, with new words,
the sea I was offering to you, for your journeys

I know waves who slowly roll
weaving algae, wind drove by clouds,
who plays the color and paint the music
orchestrating the flowers of an aquatic casino
I give you the ocean
so you can remember
the runs in the wind
we used to do together
hoping for love
to be offshore

A beach story blended with sand and water
in a shell, the sails of a boat
swaying on the edge of the sun

1:52

Surprisingly art and beach histories are not that apart
Irritation, caress
An art history in the making… some rubbings
In a film,
by Carolee Schneemann

Fuses
She decides to make love, to him
they’re filmed on a west-coast beach
It feels good
It’s not sex for the camera
They decided to do it
It will be a story of caress
Waves on the sand
Her ass on it
Him on her
Actually her on him
They do fuck
And…
They’re not unhappy

If I know that
It’s not because I was there
It’s because I’ve seen the film
Besides making love to him on the beach
She makes the film

Carolee, at home
On a video tape
She makes
She makes the film
She scratches, everything
She works
She scratches the video tape of her sexual relationship
And then there is the cat
As an intrusion
And them, having sex, are caught in that relationship
The woman
The man
and the cat
An intimacy
At home
She fondles him
Hard

Tonight, back at the flat, I watch the film,
And there, naked, I can’t make the difference between him touching her pussy
And her touching her cat

 

FR

Dans l’appartement J’écoute une histoire de plage

Elle raconte une chose entendue depuis l’enfance

une histoire devenue banal

Le genre de parole qui fait croire que l’amour sera ça

1:52

Une histoire de plage mêlée de sable et d’eau

dans un coquillage, la voilure d’un bateau

qui se balançait sur le bord du soleil

emportant, qui sait, nos illusions nées de la veille

j’ai trop souvent fait naufrage pour n’avoir pas su dire

alors qu’il le fallait, avec de mots nouveaux,

la mer que je t’offrais, pour tes voyages

 

Je connais des vagues qui roulent doucement

en tissant des algues, les nuages poussaient le vent,

qui joue la couleur et qui peint la musique

en orchestrant les fleurs d’un casino aquatique

je te donne l’océan

pour que te tu souviennes

des courses dans le vent

que nous faisions ensemble

espèrant que l’amour

serait au large

 

une histoire de plage mêlée de sable et d’eau

dans un coquillage, la voilure d’un bateau

qui se balançait sur le bord du soleil

1:52 


Entonnement les histoire de l’art et de plage ne sont pas si éloignés

L’irritation, les caresses

Une histoire de l’art en train de se faire…des frottements

Dans un film,

​ de ​

 Carolee_Schneemann 

fuses

Elle décide de faire l’amour, avec lu

ils sont filmés sur une plage de la côte ouest

On sent que c’est bon

Ce n’est pas du sex pour la camera

Ils ont decidés de le faire

Ce sera un histoire de caresse

Les vagues sur le sable

Son cul desus

Lui sur elle

en fait elle sur lui

Ils baisent

et…

Ils ne sont pas malheureux

Si je sais ça.

Ce n’est pas parce que j’y étais.

C’est parce que j’ai vu le film

En plus de le monter sur la plage

elle monte le film .


Carolee, chez elle

Sur une bande

Elle monte

Elle monte le film

Elle gratte, tout

Elle travaille

Elle gratte la bande de sa relation sexuelle

Et puis il y a le chat

Comme une intrusion

Et eux qui font du sex sont pris dans cette relation

La femme

L’homme

et le chat

Une intimité

Chez eux

Elle le caresse

Fort

Ce soir rentrée ​dans l’appartement
je regarde la vidéo
​.
Et là nue, je ne sais ​ pas faire la difference
entre lui qui touche sa chatte 
Et elle qui touche sa chatte